Archives pour la catégorie MALRA.

Catégorie destinée à l’archivage des articles organisés par MALRA

L’héritage transatlantique d’Aimé Bonpland~ 28/05/2022

Des modèles de développement et de coopération durables à explorer du XIXe siècle à nos jours

Table ronde/wébinaire

Date: Samedi 28 mai 2022 de 13h à 16h30

Lieu : Campus Berges du Rhône, Salle 410, Maison Internationale des Langues et des cultures au 35 rue Raulin, 69007 Lyon

Description :

L’expérience comme l’héritage du botaniste, médecin et agronome Aimé Bonpland (1773-1858)  portent des thématiques de recherche et de développement dans les domaines environnementaux comme patrimoniaux toujours plus d’actualité. Ces thématiques sont intimement liées à ce que le scientifique français a défendu pendant des décennies dans le Cône Sud : le bien commun. Les interventions proposées en discutent certains points et objectifs afin de le préserver.

Organisation :

Cette rencontre se déroulera à l’initiative de l’association Aimé Bonpland en partenariat avec le laboratoire LCE-Université Lyon, la Maison Internationale des Langues et des Cultures ainsi qu’avec la collaboration de la Maison de l’Amérique latine et des Caraïbes en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Déroulement :

Cette rencontre sera présidée par Denis Vène, Ex Ambassadeur de France au Paraguay et président de l’association Aimé Bonpland, Paris. Elle sera coordonnée par Cédric Cerruti, secrétaire général de l’association Aimé Bonpland, PhD Lettres Pensées Arts et Histoire La Rochelle Université, membre associé du CRHIA-Nantes et La Rochelle Universités.

Interventions : Trois interventions auront lieu :

-Patricia Mariño, professeur d’Histoire de l’Art, Faculté d’Architecture et d’Urbanisme, Université Nationale du Nord-Est, Argentine : « L’héritage d’Aimé Bonpland comme réponse à la crise environnementale que traverse la province de Corrientes, Argentine. »

-David Guevara, historien, chercheur, numismate, Terre de Feu, Argentine : « Aimé Bonpland et ses travaux agricoles au bénéfice du bien commun, quinta de Santa Ana del Uruguay, Argentine. »

-Eric Courthès, professeur agrégé de langue hispanique, voyageur chercheur, écrivain, traducteur, Saint-Martin, Antilles : « La route transnationale Aimé Bonpland. »

Modalités de participation :

En présentiel dans la limite de la capacité d’accueil.

En distanciel sur demande à l’adresse suivante : contact@asso-bonpland.fr

 

Atelier de dessin, aquarelle et techniques mixtes~4, 11 et 18 mai 2022

« Les peuples qui survivent dans certains territoires de l’Amérique latine et de l’Amazonie, se considèrent comme les gardiens de l’équilibre du monde et de sa biodiversité au moment où il est le plus menacé (Colombie, Brésil).

Par leur préservation d’une culture ancestrale et des méthodes d’agriculture spécifiques, ils participent à ce maintien.

L’atelier propose d’explorer le dialogue entre l’homme et la nature et les alliances entre le dessin et la couleur aquarellée.

Une initiation aux portraits, contextes paysagers et coutumiers des peuples autochtones de ces contrées (parures, vêtements, peintures corporelles), offrira un cadre et un imaginaire susceptibles de se développer suivant chaque sensibilité. »

Inscription à cet atelier :

  • Inscription et participation individuelle : 10 euros (pour les 3 séances).
  • Adhésion à l’Association : 15 euros.  L’adhésion à l’Association est nécessaire pour participer dans nos ateliers. L’adhésion est payable une seule fois et valable pendant un an.
  • Mode de paiement : Chèque ou virement bancaire  de préference avant le 27 avril 2022

N’hésiter pas à nous contacter au 04 78 30 14 08 ou par e-mail à : contact@maison-latine-rhone-alpes.com

GARDIENS DE L’AVENIR,
La Maison de l’Amérique latine et des Caraïbes en Auvergne Rhône-Alpes est soutenue dans ses différents actions par ses partenaires: Ville de Lyon, Métropole de Lyon, La Région. Radio Capsao partenaire de cet évènement

Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes 2021-Du 27 mai au 12 juin

La Maison de l’Amérique Latine en Auvergne-Rhône-Alpes vous invite à découvrir son programme 100% en ligne .Du 27 mai au 12 juin 2021, toutes les manifestations artistiques et culturelles pourront être regardées par le public partout dans le monde.

Il suffira seulement de visiter la chaîne YouTube de

Maison de l’Amérique Latine A.R.A #SALC2021

Une fois de plus, la France renforce ses liens culturels avec le continent latino-américain et contribue par son action à valoriser sa richesse et sa diversité. Il s’agit de la 8ème édition portée par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Toutes les vidéos de la programmation de cette année ont été produites par les participants eux-mêmes et créateurs invités à cette huitième édition.

Nous vous invitons à visiter dès le 27 mai la chaîne YouTube et à vous y abonner pour recevoir les notifications sur les nouveautés de la programmation sans inscription préalable.

PROGRAMME

Le café d’altitude en El Salvador et en Amérique Centrale

Par Shireen Salaverría et Eduardo Monserrat

Un regard sur l’artisanat en bois à El Salvador
Par Beatriz Contreras

 

L’albinisme chez les amérindiens Guna par le médecin-anthropologue le Dr. Pascale Jeambrun  et  Le Tourisme à Panamá Par Sandrine Pia Casto

Veredas del arte. Exposition collective d’artistes contemporains latino-américains

Par Thamara Bryson

Los Juegos del Arte / Les Jeux de l’Art 

Par Dalia Ferreira

 « Aimé Bonpland, médecin-botaniste français en terres Latines » 

Par Cédric Cerrutti

Défilé de mode latino-américaine

Par Patricia Ruiz et Rocío Geffray 
 

Lecture de poèmes

Par le Dr. José Zanoni Yada, neurochirurgien à El Salvador

Présentation de l’ouvrage « Voyage au Cœur du Costa Rica » 20/01/2020

Le lundi 20 janvier de 18h30 à 20h00 aura lieu une conférence sur le Costa Rica et plus précisément autour d’un ouvrage récemment publié et intitulé « Voyage au coeur du Costa Rica » qui sera présenté et dédicacé par ses deux auteurs, Claude Llena, enseignant de sciences sociales et Simon Berdiel, professeur d’histoire-géographie. Tous deux professent au lycée franco-costaricien de San José et apportent sur ce pays bien connu pour la beauté et la pureté de ses paysages, un regard neuf et très intéressant sur les défis socio-économiques qu’il doit affronter.